Le Blog Cuisine

Le thé glacé maison !

Le thé glacé maison !

Le thé glacé maison !

Depuis quelques années, je fais mon thé glacé moi-même. Et je peux vous dire que j’ai de très bonnes raisons.

Tout d’abord parce que je pense à ma santé. Je choisis soigneusement les ingrédients que j’utilise et je peux en profiter pour créer un thé glacé BIO. Je peux aussi doser la quantité de sucre dans ma boisson, voire même le remplacer par du miel, du sirop d’agave, du sirop d’érable, de la Stevia, ou un édulcorant de mon choix. Terminé les boissons tellement sucrées qu’elles en deviennent écoeurante ! Il m’arrive même de ne pas sucrer certains thés dont les ingrédients donnent déjà l’illusion d’être sucrés, comme ceux à la vanille ou au caramel. Enfin, je peux stocker mon thé glacé dans une belle bouteille en verre plutôt que dans une bouteille en plastique de qualité douteuse. J’évite ainsi tous les dangers dont nous avertissent régulièrement les médias sur les eaux et les boissons en bouteilles plastiques.

Ensuite, parce que je fais des économies. Une bouteille d’un litre et demi de thé glacé coûte au moins 1,50 € dans le commerce, et souvent même 2 €. On est donc aux alentours de 1 € le litre minimum. Un paquet de thé de 100g se trouve aux alentours de 6 € et me permet de faire entre 10 et 15 litres de thé glacé. Ce qui revient en moyenne à 50 cents le litre. Le prix du sucre est négligeable, de l’ordre de 6 cents par litre. Même en ajoutant un demi citron pour donner plus de goût et d’acidité à mon thé glacé, ma recette reste très rentable. Et puis n’oublions pas le côté écologique de la démarche : pas d’emballage plastique, pas de déchet ! Je peux même réutiliser mes feuilles de thé comme expliqué dans cet article.

Enfin, parce que c’est bien meilleur. Sur ce point, je vous demande de me croire, mais honnêtement, y’a pas photo ! C’est comme passer du thé de supermarché au thé en vrac, ou du gâteau en emballage individuel à celui de mon pâtissier. Rien à voir. Et vu la simplicité et la rapidité du processus, je ne comprends pas que le thé glacé maison ne soit pas un argument dans la restauration ! Tous les cafés, les salons de thé et les restaurants auraient dû s’y mettre depuis longtemps. Servir un thé glacé maison, c’est plus noble et bien plus sérieux. Iriez-vous dans un restaurant qui vous servirait des plats congelés issus du supermarché d’à côté ? Alors pourquoi aucune boisson n’est jamais faite maison ?

Pichet+de+thé+glacé_thumb

La recette du thé glacé

Les ingrédients

  • 1,5 litre d’eau

  • 10 g de thé ou d’infusion en vrac (entre 2 et 4 cuillères à café)

  • 50 g de sucre

  • 1/2 citron

Le choix du thé

Pour le thé en général et mes thés glacés en particulier, je me fournis chez féeduthé.com. C’est une super boutique, il y a beaucoup de choix de parfums, et le thé est « extra-frais », comme les oeufs. Apparemment c’est un circuit court qui permet au thé que vous commandez d’être préparé spécialement pour vous. Autant vous dire que dès l’ouverture de la boîte aux lettres, je sais si j’ai reçu mon colis féeduthé.com, rien qu’à l’odeur. L’avantage d’avoir un thé aussi frais c’est que j’ai diminué la quantité de thé que j’utilise tellement celui-ci a de goût. Mon thé est aussi moins amer quand il vient de cette boutique. J’ai déjà testé avec leur thé vert Piña Colada, et le résultat était exceptionnel. Avec le thé noir Grenade Canneberge, c’était très différent, mais encore meilleur. Le prochain que je dois tester, c’est le petit dernier de la gamme, le thé vert BIO au Mojito. Au MOJITO !!! J’ai trop hâte !

La préparation

  1. Je coupe le demi citron en tranches.

  2. Je fais bouillir un litre et demi d’eau.

  3. Je coupe le feu et j’ajoute le sucre et le demi citron.

  4. A température ambiante, j’ajoute le thé et je laisse infuser au minimum une heure.

  5. Je réserve au frais au moins deux heures.

  6. Je sers bien frais avec des glaçons !

La conservation

Pour que mon thé glacé se conserve plus longtemps, je le mets dans des bouteilles en verre.

Mais passer de la casserole à la bouteille n’est pas toujours évident, alors voici comment je procède. Avant de réserver au frais, je prends mes bouteilles en verre, je leur met un entonnoir, et je glisse au fond de l’entonnoir une chaussette à thé. Ces petits filtres de coton sont souples et faciles à mettre au fond de l’entonnoir, et particulièrement efficace pour filtrer mon thé glacé.
Une fois mise au réfrigérateur, je peux conserver ma boisson plusieurs jours sans problèmes.

Attention cependant, lorsque ma bouteille sera terminée, je la rince aussi vite que possible. Les gouttes séchées de boisson sucrée et acide sont le terrain idéal pour le développement de moisissures. Difficile ensuite d’en venir à bout à l’intérieur d’une bouteille en verre.

Lorsqu’il m’arrive de trouver de la moisissure dans une bouteille, je verse à l’intérieur du vinaigre blanc, du gros sel et du bicarbonate de soude. Puis, je secoue. Le vinaigre et le bicarbonate vont attendrir la moisissure, et les cristaux de sel vont l’arracher des parois. Efficace !

Pomme+vert+Kiwi_thumb

Les secrets de la recette

Je commence par faire bouillir l’eau afin de permettre une dissolution uniforme du sucre et d’éviter les dépôts.

Quand je fais un thé glacé aux agrumes ou aux fruits exotiques, j’utilise un zesteur sur mon citron avant de le découper. Je mets ensuite tout à infuser pour donner plus de goût.

J’ajoute le citron à chaud pour qu’il rende son acidité au maximum. C’est l’effet que je recherche avec le citron et ça m’évite d’utiliser de l’acide citrique comme dans les boissons du commerce.

Il est important d’infuser le thé à température ambiante. Tout d’abord pour limiter les tanins, qui donnent au thé son amertume. Je n’aime pas trop l’amertume dans les boissons froides, et c’est une très bonne astuce pour éviter ça. Mais j’y gagne aussi plus de vitamines. On profite rarement des vitamines du thé, tout simplement parce que la chaleur les oxyde et qu’on infuse généralement le thé dans l’eau bouillante. Pas cette fois !

Parfois, pendant l’infusion à froid, j’ajoute des feuilles de menthe pour ajouter encore un peu de fraîcheur au thé glacé. C’est parfait avec les thés aux agrumes et ceux aux fruits rouges.
Si je ne suis pas là tout de suite après l’heure d’infusion, ce n’est pas grave, l’infusion peut continuer plusieurs heures sans que ça ne pose de problème pour le résultat final. Par contre, en dessous d’une heure, je ne vous garantis pas le résultat.

Je sers toujours mon thé glacé très frais. La fraîcheur participe au goût. Avez-vous déjà bu du soda chaud ou à température ambiante ? Si oui, alors vous savez déjà pourquoi il faut servir très frais !
Le top, c’est de servir le thé glacé avec de la glace pilée. Mais attention, dans ce cas il vous faudra mettre plus de thé et de sucre dans votre recette. La glace pilée fond vite et va diluer le thé glacé. Il lui faut alors plus de force pour ne pas devenir fade.

Thé glacé Pina Colada_thumb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *